Tension et accusation après l’arrestation d’un candidat à la présidentielle en Tunisie

Le parti de Nabil Karoui, candidat à la présidentielle, arrêté pour "blanchiment d'argent", a accusé samedi le Premier ministre Youssef Chahed de chercher à barrer la route de ce rival potentiel, faisant grimper la tension à trois semaines d'un scrutin indécis.Inculpé le 8 juillet avec son frère Ghazi pour "blanchiment d'argent", M. Karoui a été arrêté vendredi alors qu'il revenait de Béja (nord-ouest), où il venait d'ouvrir un nouveau local de ... [Lire la suite]