Un nouveau détail sur la mort de Steve à Nantes met en doute les conclusions de l’IGPN

Le portable de Steve Caniço, mort lors de la fête de la Musique à Nantes en juin, a émis lors de l’utilisation du gaz lacrymogène et des LBD par la police, selon Le Canard Enchaîné. Cet élément va à l’encontre du rapport de l’IGPN, selon lequel il n’y a aucun lien entre l’intervention policière et la mort du jeune homme. ... [Lire la suite]