Un petit garçon peut-il être appelé Ambre ? Le procureur dit “non”, le juge dit “oui”, les parents appellent à l’aide

MORBIHAN - En Bretagne, à Etel, la justice se déchire autour du prénom, jugé trop féminin, choisi pour un petit garçon par un couple de femmes. Elles ont décidé de médiatiser l'affaire. ... [Lire la suite]