Violences nocturnes : six mois avec sursis requis contre Jean-Vincent Placé

Le jugement de Jean-Vincent Placé, interpellé en état d'ébriété après avoir commis des violences en avril dernier, a été mis en délibéré au 10 septembre. Six mois de prison avec sursis ont été requis contre l'ancien secrétaire d'Etat. ... [Lire la suite]