Violences policières. « Ils ont tué ma vie »

Blessé au visage lors d’une interpellation en janvier 2017, Madjid Behillil a affronté dix-huit mois de galères judiciaires avant de voir son affaire renvoyée en correctionnelle. ... [Lire la suite]